Accueil

« Si De Féline aka Delfino a cet air intimidant d’anti-conformiste à qui on ne le fait pas, il dévoile dans son travail plastique et musical un travail sensible qui puise sa source dans une conscience de l’impermanence des mondes, des gens, des sentiments. Une fragilité brandie en étendard au nom du droit de rêver à la passion dévorante. »