Delfino

 

Initialement imprimeur-sérigraphe, Delfino a subi l’ascendant d’artistes issus du mouvement punk et rock’n’roll, prônant la peinture de rue et les actions d’éclat. C’est à cette période qu’il intègre le collectif Chef Bob Productions avec lequel il réalise de nombreuses performances picturales. Puis il met un pied dans l’engrenage du spectacle vivant en devenant chanteur/batteur des No No No et des Deads Pilots avant de fonder, en 1992, la Compagnie des Barbarins Fourchus avec la complicité de Jean-Claude Brumaud. Il évolue dans ce collectif pluridisciplinaire atypique comme auteur, musicien, chanteur, affichiste et en prend la co-direction artistique en 1999. L’aventure se poursuit toujours aujourd’hui avec plusieurs centaines de spectacles au compteur, diffusés partout en France et en Europe.
En incurable fabricateur boulimique, Delfino intervient parallèlement dans diverses créations en tant qu’auteur, chanteur, comédien et metteur en scène, notamment pour les compagnies Ici-même, Tire-Laine, Circo Madrugada, Scène et pistes, Okupa Mobil, Toron Blues, …
Il est aussi l’auteur de deux livres autoédités – À jour et Danser – recueils de chants et d’histoires à variation métaphysiques, porte des ateliers d’écriture et de création musicale pour des personnes en situation d’exclusion et réalise, en plus de ces collections personnelles, la plupart des illustrations du collectif des Barbarins Fourchus.

Delfino est aussi céramiste et travaille avec Florence De Palma dans son atelier « L’art de la main »
Voir site web